Interview exclusive de Georges Bensoussan

Exclusif ! interview de Georges Bensoussan par Michael Grynszpan pour Fréquence Tel Aviv. L’historien était de passage à Tel Aviv. Il répond ici sans langue de bois sur tous les sujets brulants et présente son nouvel essai “Les Juifs du monde arabe – La question interdite”.
Georges Bensoussan : “Quand les événements de Charlie Hebdo et de l’hyper Cacher etc.., et même ensuite du Bataclan sont arrivés, dire qu’on était (…) complètement surpris : non, bien sur que non. On a vu la situation se déliter entre 2002 et 2015. On ne pensait peut-être pas que ça arriverait jusqu’au Bataclan mais on savait que des germes de violence étaient de plus en plus présents dans les banlieues, que le trafic des armes y était important, que le jihadisme recrutait de plus en plus… On a vu la situation s’effilocher année après année, et c’était désespérant de la voir parce que du côté des officiels, à quelques exceptions près, il y avait silence radio.”

A savourer avec l’historien Georges Bensoussan, pour mieux comprendre l’histoire mais aussi le présent et l’aveuglement des élites par leur déni des réalités :

————————————————————————-

Extrait – l’historien Georges Bensoussan parle de son procès.
Il répond ici aux accusations de ses détracteurs. Une interview réalisée par Michael Grynszpan pour FREQUENCE TEL AVIV (plus de 400 000 vues pour le premier extrait).
Georges Bensoussan : “Il n’y a pas de dimension ethnique dans ce que je dis, il y a une dimension culturelle. (…) Eux [le CCIF] cherchent à faire passer cet argument là pour un argument raciste, basé sur le sang. Ça n’a pas lieu d’être. C’est un faux procès…”